L'expertise au service de l'innovation
1261, rue Berlier, Laval (Québec)  H7L 3Z1
1 888 241-9600
Sans frais (Canada) :

Demande
d'information

Cliquez ici

Le GEO-DETEXMC, un matériau innovant pour une détection de fuite optimale.

Geo-detex

Jusqu’à il y a quelques décennies, les déchets étaient enfouis dans le sol brut. Cependant, au bout de quelques années, les sols autour de ces déchèteries étaient complètement pollués, contaminés par les lixiviats, c’est-à-dire les liquides provenant du ruissellement de l’eau à travers les déchets (exemple de lixiviat : le café), puis de l’écoulement de cette eau contaminée dans le sol.

Pour prévenir ce phénomène, et avec l’avènement des géomembranes, celle-ci était déposée au fond des zones d’enfouissement. Toutefois, la pollution des sols a continuée de se produire. En effet, les géomembranes avaient tendances à se percer, notamment lors de la pose de celles-ci.

Une nouvelle amélioration a été apportée, notamment en raison du fait que des mines, tel que les mines de Lithium, utilisent le même principe d’imperméabilisation, mais que dans ce cas, ce n’est pas la pollution que l’on cherche à empêcher, mais la perte de matériaux précieux. Afin de s’assurer de l’absence de trou après la pose, une méthode utilisant la conduction électrique des sols est mise en œuvre. Cette méthode permet de repérer une très grande partie des trous présents dans la géomembrane, afin de pouvoir les réparer.

Cette méthode s’appuie sur le fait que le sol est conducteur électrique, tandis que la géomembrane est isolante. Ainsi, si l’on essaie de faire passer un courant du dessus de la membrane vers le sol, le courant ne s’établira que s’il y a un trou dans la membrane, car cela constituera une zone non-isolée électriquement.

Toutefois, la méthode a encore une fois montré ses limites. Afin d’encore améliorer l’étanchéité, l’idée a été d’ajouter une seconde géomembrane. Survient alors la problématique de vérifier l’intégrité de cette seconde géomembrane, étant donné que la première joue le rôle d’isolant électrique et que l’on a donc plus « accès » au sol.

Cette problématique se pose également lors de l’installation de toits verts. Il est en effet nécessaire d’installer une membrane d’étanchéité, mais le toit en lui-même n’est pas conducteur, Il est donc nécessaire d’ajouter une couche conductrice afin d’effectuer la détection de fuite.

Jusqu’à présent, la détection de fuite (détection des trous) était réalisée de deux principales façons. Soit à l’aide de feuilles d’aluminium qui est un matériau couteux et surtout fragile; soit à l’aide de grille métallique, qui, comme sa dénomination l’indique, est une grille et n’est donc pas continue.

Suite à cette constatation, Soleno Textiles Inc. a développé le GEO-DETEXMC.

Le GEO-DETEXMC est un non-tissé conducteur. Uniformément conducteur, il est stable mécaniquement lors de la pose et garde sa conductivité dans divers conditions. De plus, il couvre uniformément la zone de détection.

Étant très conducteur par rapport à un sol et étant homogène à l’échelle millimétrique, le GEO-DETEXMC permet de détecter des trous dans la géomembrane plus petit que 1 mm² (variant selon la méthode de mesure).

Par ailleurs, le GEO-DETEXMC se pose comme un géotextile non-tissé et a les mêmes propriétés que celui-ci.

Le GEO-DETEXMC s’applique dans tous les domaines où de la détection de fuite est pratiquée, soit les bassins double étanchéité et les toits verts.

Pour plus d'informations sur ce produit, veuillez communiquer avec nous.

DEMANDE D'INFORMATION